16700445_1169346099781504_3831241179914457167_o
Les membres du Comité des droits de l’Enfant des Nations Unies, avec les dirigeants d’IBJ au bureau du Haut-commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies à Genève : (de gauche à droite) Mme. Kirsten Sandberg, Rapporteuse au CIDE, Yasmeen Shariff, Vice-présidente du CIDE, Karen Tse, Fondatrice et directrice d’IBJ, Mr. Benyam Dawit Mezmur, Président du CIDE, Juge Renate Winter, Vice-présidente du CIDE, et Sanjeewa Liyanage, Directeur des programmes internationaux d’IBJ

Les membres du Comité des droits de l’Enfant des Nations Unies, avec les dirigeants d’IBJ au bureau du Haut-commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies à Genève : (de gauche à droite) Mme. Kirsten Sandberg, Rapporteuse au CIDE, Yasmeen Shariff, Vice-présidente du CIDE, Karen Tse, Fondatrice et directrice d’IBJ, Mr. Benyam Dawit Mezmur, Président du CIDE, Juge Renate Winter, Vice-présidente du CIDE, et Sanjeewa Liyanage, Directeur des programmes internationaux d’IBJ

Genève, Suisse – Le 8 février, les membres du comité des droits de l’enfant des Nations unies (CIDE) ont rencontré la présidente et fondatrice d’IBJ, Karen Tse, et le directeur des programmes internationaux, Sanjeewa Liyanage, afin de signer la Déclaration sur l’accès à la justice pour prévenir la torture. IBJ est extrêmement encouragé par le travail incroyable qu’effectue le CIDE pour améliorer les droits et le bien-être des enfants à travers le monde. Le soutien du comité des droits de l’enfant pour la Déclaration marque une étape décisive pour la mobilisation de la communauté internationale dans cet engagement global de mettre fin à la torture et faire progresser l’accès à la justice.

« Ne pas prévenir la torture signifie nier l’accès à la justice, » déclare la vice-présidente du CIDE et juge Renate Winter. « L’accès en pratique, pas uniquement en théorie ».

Faisant écho au soutien de Mme la juge Winter, Mme Hynd Ayoubi Idrissi du Maroc ajoute : « la prévention à la torture est une des responsabilités communes de l’humanité. »

IBJ fut particulièrement fière de la présence ce jour de Yasmeen Shariff, lauréat de la compétition JusticeMakers 2010 pour l’Asie et présidente sortante du CIDE,  qui travaille depuis près d’une décennie pour l’amélioration du droit des enfants et de la justice des mineurs dans son pays natal, la Malaisie.

Yasmeen Shariff, lauréat JusticeMakers et Vice-présidente des droits de l’enfant des Nations Unies, signe la Déclaration sur l’accès à la justice pour prévenir la torture.

La liste complète des signataires membres du CIDE inclut :

Mme Sara de Jesùs Oveido Fierro, Équateur (Vice-présidente)

Mme Yasmeen Muhamed Shariff, Malaisie (Vice-présidente)

Mme Kirsten Sandberg, Norvège (Rapporteur)

Mme Hynd Ayoubi Idriss, Maroc

Mme Clarence Nelson, Samoa

Mme Maria Rita Parsi, Italie

L’éminente juge autrichienne Renate Winter, aussi Vice-présidente de Comité des droits de l’enfant des Nations Unies, avec la fondatrice et directrice d’IBJ, Karen Tse.

L’éminente juge autrichienne Renate Winter, aussi Vice-présidente de Comité des droits de l’enfant des Nations Unies, avec la fondatrice et directrice d’IBJ, Karen Tse.

M. Hatem Kotrane, Tunisie

Mme Olga a. Khazova, Russie

M. Gehad Madi, Egypte

Mme Suzanne Aho Assouma, Togo

M. Wanderlino Nogueira Neto, Brésil