Équipe du Burundi

Avenue Muyinga, N ° 30, ville Quartier INSS, 6877 Bujumbura, Burundi

Astère Muyango – Fellow et Directeur Pays

Astère apporte plus de 5 ans d’expérience dans l’aide clinique juridique et la gestion de projet à IBJ. Son expérience la plus formatrices a été d’être Adjoint de Coordination du Clinical Legal Aid Project d’ACCORD (Centre africain pour la résolution Constructive des conflits), organisation non-gouvernementale Sud-Africaine, où il a fourni des services de renforcement de capacités à des organisations locales, a offert une aide juridique aux indigents et géré des partenariats avec d’autres fournisseurs d’aide juridique applicable dans le pays. Artère gère maintenant le programme IBJ Burundi sur le terrain. Il contribue à affiner les objectifs stratégiques du programme, coordonne les principales activités du programme et cimente des relations de travail solides avec les partenaires locaux. Il détient un Baccalauréat en droit de l’Université de Droit du Burundi.


Janvier Ncamatwi – Legal Fellow

Père de quatre enfants, Janvier Ncamatwi est titulaire d’un Master en Droits de l’Homme et Résolution Pacifique des Conflits. Il est avocat au Barreau du Burundi depuis 2004. Avant de rejoindre le Barreau, Janvier Ncamatwi a travaillé dans l’armée burundaise, comme commandant dans l’armée, puis comme un juge de la Cour militaire. Il a donc une connaissance approfondie du système judiciaire burundais, y compris les juridictions civiles et militaires. Passionné des droits de l’homme, Janvier coopère avec plusieurs autres ONG, dont ASF, Ligue Iteka et l’Association chrétienne contre la Torture (ACAT). En 2006, il a aidé spontanément vingt jeunes détenus de la prison de Muyinga de sorte que chacun d’eux ont été libérés ou condamnés à des sentences plus réduites.


Aline Nijimbere – Legal Fellow

Marié avec trois enfants, Aline Nijimbere est une avocate. Elle a rejoint l’Ordre des Avocats du Burundi en juin 2000. Au cours de ses dix ans d’expérience en tant que praticienne du droit, elle a défendu de nombreux détenus indigents, en particulier des individus impliqués dans des crimes de guerre civile pour des organisations comme le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme au Burundi, Avocats sans Frontières et des organisations locales des droits de l’homme comme APRODH et Ligue Iteka. Forte de sa passion pour la promotion des droits des femmes et de l’enfant, elle a pris en charge beaucoup de cas de femmes vulnérables et d’enfants mineurs détenus, et de membres de minorités ethniques pour le Haut Commissariat pour les Réfugiés par une association locale, Burundian Lawyer Women’s Association dont elle est membre actif. Aline est titulaire d’un Master en Droits de l’Homme et Résolution Pacifique des Conflits. Elle a mené des recherches et des formations sur les droits des femmes et des enfants.


Nadège Kwizera – Administratrice de Projet

Nadège Kwizera est administratrice de projets de IBJ au Defender Resource Centre au Burundi. Elle est diplômée en Sciences économiques et administratives de l’Université du Burundi. Avant de rejoindre IBJ, elle a travaillé à la société de télécommunications LEO, Caritas International Belgique et dans le projet Transitory Reintegration and Demobilization Emergency. En tant qu’administratrice du projet, Nadège prend en charge la gestion quotidienne du Bureau d’IBJ et développe les systèmes administratifs et logistiques afin de faciliter la coordination des travaux du Fellow et directeur de pays, et des Legal Fellows.


Jean Claude Barakamfitiye – Stagiaire

Jean Claude est étudiante à l’Université du Burundi, où il sera diplômé bientôt d’un Baccalauréat en Droit. Au cours de sa quatrième année à l’Université du Burundi, il a rédigé un article sur l’application concrète des droits de l’enfant au Burundi – en mettant l’accent sur les droits des mineurs délinquants – pour lequel il se voit décerner le prix de Janusz KORCZAK (Suisse). Son grand intérêt pour les droits de l’homme remonte à l’époque où il était un député Junior au Parlement mondial des Enfants à Paris. En tant que chef de file du Club UNESCO de son école secondaire, il a contribué à l’enseignement sur les principales conventions internationales des droits de l’homme. Son stage chez IBJ lui fournit l’occasion de travailler pour les détenus en général, en mettant un accent particulier sur des affaires pénales impliquant des mineurs.


Isidore Rufyikiri – Membre du Conseil Consultatif Burundi

Avocat de renom depuis plus de 9 ans, Isidore a défendu des centaines de personnes accusées – prenant souvent sur ses propres ressources pour aider les personnes sans défense – et parfois en risquant sa propre liberté. Sa brève carrière comme procureur lui a appris comment un système de justice déséquilibrée où l’accusation est partiale dessert l’idéal d’un système juridique équitable. En tant qu’ancien premier conseiller à l’ambassade du Burundi en Algérie et plus tard en Tanzanie, il apporte également une expérience significative dans les relations internationales. Depuis septembre 2008, Isidore est le Président de l’Association du Barreau. Son leadership l’a amené à travailler en étroite collaboration avec le Bureau intégré des Nations Unies au Burundi pour rédiger un projet de loi précisant le cadre législatif de l’aide juridique (Loi portant cadre légal d’assistance judiciaire et d’aide juridictionnelle), qui a été soumise au ministère de la Justice afin d’être examinée. Plusieurs expériences d’Isidore comme prisonnier et victime de mauvais traitements ont façonné sa personnalité, renforcé ses qualités de leader naturel, son audace et son indéfectible attachement aux droits de l’homme et l’ont poussé à promouvoir sans relâche l’état de droit au Burundi.


Pasteur Nzinahora – Membre du Conseil Consultatif Burundi

Ancien ambassadeur du Burundi en France et en Algérie, Pasteur détient plus de quinze ans d’expérience comme magistrat et était autrefois Président de la Cour Suprême du Burundi. En plus de son expérience, il apporte avec lui un vaste réseau de contacts au sein du système judiciaire, qui jouera un rôle essentiel dans le renforcement de la position d’IBJ au Burundi. Pasteur a également une longue expérience d’engagement sur la scène internationale, en particulier dans les pays francophones : entre autres postes clés, il fut directeur du Bureau régional Afrique de l’Ouest à l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et directeur de la coopération en matière juridique et judiciaire à l’Association des Hautes Juridictions de Cassation des pays ayant en partage l’usage du français (AHJUCAF). Aujourd’hui un avocat accompli et éminent, Pasteur contribuera à raffermir la relation avec les autres membres du système judiciaire pour amener des changements systémiques au Burundi.


Pierre Claver Mbonimpa – Membre du Conseil Consultatif Burundi

Pierre Claver Mbonimpa est le fondateur et président de l’Association pour la Protection des droits de l’homme et des personnes détenues (APRODH), une éminente organisation locale de droits de l’homme qui met l’accent sur la protection des droits des prisonniers et des victimes de la torture. Ancien policier burundais et célèbre défenseur des droits de l’homme, Pierre Claver a été co-lauréat du 2007 Martin Ennals Human Rights Defender of the Year. Pierre Claver est apprécié dans tout le Burundi pour son indéfectible dévouement à la protection des droits des détenus dans son pays. Ancien prisonnier et victime de torture lui-même, il a courageusement fait campagne contre la torture depuis plus d’une dizaine d’années. Depuis 2006 IBJ et  l’organisation de Pierre Claver APRODH ont uni leurs forces pour renforcer le système de la justice du Burundi en appuyant des avocats locaux en promouvant les droits des populations locales à travers le pays.