L’Inde

IBJ Inde - accès à la Justice dans le Bengale occidental

Contexte du pays

L’Inde a une longue tradition juridique et est le berceau de l’activisme judiciaire en Asie. Une infrastructure juridique est en place et les services d’aide juridique sont configurés au niveau national, des états et des districts. Pourtant, le taux national de détenus avant le procès représente 71 % de la population carcérale totale. L’Inde a donc une des plus importantes populations de détenus en détention provisoire, environ un quart de million de personnes. Tous ces détenus, qu’ils soient accusés ou simplement soupçonnés d’avoir commis un crime, croupissent dans des prisons surpeuplées, insalubres et dangereuses, souvent pour des années.

Malheureusement, la police se tourne systématiquement vers la torture pour obtenir des aveux forcés, un substitut à l’enquête bon marché et facile. Selon les rapports, 14 231 personnes sont mortes durant la garde à vue et la détention provisoire en Inde entre 2001 et 2010 ; plus de quatre personnes chaque jour. La plupart de ces décès sont une conséquence directe de la torture en détention.


IBJ Karen Tse de Eli Laliberte sur Vimeo

IBJ en Inde 2009| IBJ en Inde 2010 | IBJ en Inde 2011-2012| IBJ en Inde 2013-2014