Interfaith déclarations contre la Torture

Église catholique

Depuis 1965, l'église condamne et le Concile Vatican II toutes les actions en violation de l'intégrité humaine, y compris la mutilation, la torture physique ou mentale.

Le Code de droit canonique de 1981 et le Catéchisme de l'église catholique de 1987 condamnent la torture et appellent à sa suppression.

Le Catéchisme de l'église catholique fait remarquer que « la torture qui utilise physique ou moral, la violence pour obtenir des aveux, punir les coupables, effrayer les adversaires ou satisfaire la haine est contraire au respect de la personne et de la dignité humaine »

Le Vatican a signé et ratifié la Convention internationale contre la Torture de 1984.

En 2005, cardinal Renato Martino le Président du Conseil Pontifical Justice et paix a déclaré que "la Torture est l'humiliation d'un autre être humain. "Et si l'église ne tolère pas cette méthode d'extraction de la vérité".

Dans une allocution au cours du 12e Congrès mondial de l'International Commission de catholique Prison Pastoral se soucie en 2007, le Pape Benedict XVI a déclaré que l'interdiction de la torture « ne peut être contestée en toutes circonstances »

Il a également déclaré que « les gouvernements devront veiller à éviter les approches punitives qui sapent ou de dégradation de la dignité des détenus ».

En juillet 2008, l'United States Conference of Catholic Bishops a publié un rapport condamnant la torture.

Judaïsme

Loi juive interdit strictement « torture punitive » contre les criminels, « intimidant de torture » contre les dissidents politiques ou la torture « extraction » d'aveux prompte.

Bouddhisme

L'un des principaux préceptes du bouddhisme, basé sur la compassion, interdit de tuer, de blesser et de torturer un autre être humain.

Islam

Cheikh Abdool Rahman Khan, ICNA, Conseil pour la Justice sociale (décembre 2010): même en droit islamique, une personne ne peut pas être torturée à la confession. Cet aveu n'est pas valide et il donne toutes les informations sous la contrainte, puis les informations extraites ne peut pas être utilisées contre lui.

L'imam Abdullah, aumônier musulman à l'Université Duke : la Torture est l'un du plus laid et le plus méprisable de telles agressions. Si parrainées par le gouvernement ou non, torturer un être humain dans n'importe quelle situation refuse cette personne, c'est l'humanité tous ensemble.

Hussein Rashid, instructeur au centre d'enquêter spirituelle à Park Avenue Christian Church et basé à l'Université Hofstra (4 mai 2009): nous, la communauté musulmane américaine, condamner la torture. Il est irréligieux, immorale et contraire à l'éthique.