Critères de jugement

Les candidats pour les Fellowships JusticeMakers seront évalués selon les critères suivants:

  • Innovation: Le projet intègre une idée créative et relativement nouvelle qui améliorera la protection des droits des personnes accusées dans les pays respectifs ou dans la communauté locale des participants.
  • Pertinence: Le projet apporte des solutions aux problèmes/défis des systèmes respectifs de justice pénale en terme de mise en œuvre des droits des personnes accusées.
  • Urgence: Le projet cherche à répondre à des problèmes qui requièrent une attention immédiate.
  • Faisabilité: Le projet est faisable et le soutien d’IBJ sera un facteur majeur dans son impact durable.
  • Efficacité: Le projet est ciblé et est conçu pour  produire les effets désirés dans le délai d’un an.
  • Collaboration: Le projet manifeste un désir de travailler conjointement avec des associations et institutions locales, avocats, juges, procureurs, policiers, membres de l’administration pénitentiaire et  autres individus, pour accomplir ses buts.
  • Extensibilité: Le projet présente un potentiel d’extension et de reproduction.
  • Durabilité: Le projet a la capacité de continuer à fonctionner une fois que le soutien financier apporté par IBJ prend fin.
  • Inspiration: L’idée de projet implique des méthodes qui incitent au changement et continuent  à améliorer les systèmes judiciaires  même après la fin de la période de soutien.

Innovation

Le projet intègre une idée créative et relativement nouvelle qui améliorera la protection des droits des personnes accusées dans les pays respectifs ou dans la communauté locale des participants.

Détails supplémentaires

Un projet innovant fait preuve d’une approche nouvelle et originale pour mieux garantir les droits des personnes accusées. Cela comprend les projets qui intègrent des idées avant-gardistes et qui apportent une perspective nouvelle dans leur environnement juridique. Plus important encore, le projet doit démontrer une excellente évaluation des causes profondes du problème traité, et une capacité à fixer des normes et des repères en matière de droit à la liberté personnelle, de ressources humaines et de l’administration de la justice.

Le caractère innovant d’un projet peut consister en une nouvelle façon d’aborder le problème examiné, et/ou une nouvelle méthode pour résoudre les problèmes juridiques. Les projets ayant de bonnes stratégies générales sont ceux qui ont considéré plusieurs angles pour réaliser l’objectif final et qui se sont concentrés sur la meilleure approche.

Les projets qui ont obtenu le plus grand nombre de points présentaient ces qualités 

Les projets qui se sont démarqués démontraient en quoi leur idée/méthode était nouvelle. Ils avaient un caractère inventif et sortaient des sentiers battus.

Exemples de projets qui ont obtenu un nombre élevé de points 

1)     Utiliser des ressources inexploitées, telles que former des prisonniers à être des auxiliaires juridiques, offrant ainsi une solution économiquement viable contre la surpopulation carcérale et le manque de représentation juridique. Cette approche est différente des autres cherchant à atteindre les mêmes objectifs.

2)     Utiliser des téléphones portables pour coordonner les volontaires avec les avocats de l’assistance juridique, permettant de se servir ainsi des nouvelles technologies de manière innovante pour stopper les emprisonnements secrets.

3)     Le projet d’abolir la pratique abusive de la détention provisoire au Nigéria (« the Holding Charge ») s’attaque, par le biais du contentieux, à l’instrument légal qui conduit à la détention des prisonniers alors qu’ils n’ont pas eu de procès. Cette proposition porte un nouvel éclairage sur le problème fondamental des manquements aux droits des personnes accusées.

Les projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points avaient ces défauts

Les projets manquant d’innovation sont incapables de montrer qu’ils réalisent quelque chose de différent par rapport à d’autres organisations déjà existantes. Ce sont aussi des projets qui reflètent une faible évaluation des causes profondes du défaut de garanties juridiques dans la communauté concernée.

Cela concerne également des projets appuyés sur des recherches insuffisantes pour déterminer si le problème est traité par d’autres groupes et comment il l’est, et qui ne démontraient pas comment leurs idées apportaient une valeur ajoutée à l’environnement juridique existant.

Exemples de projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points

Le projet voulant accroître la connaissance des accusés de leurs droits en stationnant des volontaires dans les juridictions n’expliquait pas clairement comment il représentait une valeur ajoutée par rapport à d’autres groupes essayant de résoudre le même problème.

Pertinence

Le projet apporte des solutions aux problèmes/défis des systèmes judiciaires pénaux en terme de mise en œuvre des droits des personnes accusées.

Détails supplémentaires

Le but du projet est pertinent au regard de la mission d’IBJ : protéger les droits de chaque homme, femme et enfant accusés d’avoir commis un crime, garantir une représentation juridique équitable, et empêcher la torture et les violations dans le système judiciaire pénal. Le projet s’adapte également au climat juridique et politique actuel de la région concernée, et répond à des problèmes largement ignorés dans cette région.

Les projets qui ont obtenu le plus grand nombre de points présentaient ces qualités

Les projets ayant obtenu un bon score ciblaient les droits légaux des personnes accusées ; se concentraient sur une question largement ignorée par les autorités locales ; et comprenaient quels secteurs devaient être améliorés dans le système judiciaire pénal.

Exemples de projets qui ont obtenu un nombre élevé de points

1)     L’organisation de séminaires et d’ateliers pour empêcher la torture dans les lieux de détention et pour informer sur la situation des victimes de torture.

2)     L’établissement d’une clinique d’aide juridique pour les abus contre les femmes en prison et pour la surveillance des détentions arbitraires.

3)     La promotion des droits des enfants en prison, cherchant par ce biais à améliorer la législation pour les mineurs pour combler ainsi un vide dans le système juridique du Pakistan.

Les projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points avaient ces défauts

Ce sont les projets qui ne comprennent aucun des éléments de la mission d’IBJ cités ci-dessus, et/ou qui sont inappropriés compte tenu des conditions locales actuelles. Ce sont aussi les projets qui ont des objectifs vagues, ou un lien entre leurs objectifs et les personnes accusées qui n’est pas assez clair.

Exemples de projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points

Une Fondation de femmes qui se concentrait sur la génération de revenus et sur les régimes de crédit, avec seulement de vagues références aux femmes en prison.

Urgence

Le projet cherche à répondre à des problèmes qui requièrent une attention immédiate.

Détails supplémentaires

Les problèmes traités sont graves, contraignants et impératifs. Le candidat peut démontrer que le problème est sérieux, imminent et doit nécessairement être résolu.

Les projets qui ont obtenu le plus grand nombre de points présentaient ces qualités

Le candidat fait preuve d’une compréhension excellente des problèmes auxquels est confronté son système juridique, et a mené des recherches rigoureuses sur les effets et l’étendue des problèmes.

Exemples de projets qui ont obtenu un nombre élevé de points 

1)     Les projets qui prévoyaient des enquêtes ou avaient accès à d’autres sources de données fiables et actualisées qui illustrent l’étendue du problème.

2)     Un projet qui présente un schéma solide pour soutenir l’offre d’assistance juridique aux mineurs, décrivant que : des centaines d’enfants languissent dans plusieurs prisons au Pakistan, où ils sont exposés à la malnutrition, au manque de médicaments, avec une faible éducation et sans assistance juridique, en raison du manque de ressources des systèmes et notamment du système de justice pour mineurs.

Les projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points avaient ces défauts 

Ce sont des projets qui n’abordent pas les problèmes les plus importants du système judiciaire pénal ; qui ne comportent qu’une faible évaluation des causes fondamentales des faiblesses du système judiciaire ; qui n’abordent aucun problème en particulier ou qui ne parviennent pas à expliquer le problème.

Exemples de projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points 

Les projets qui cherchent à améliorer l’accès à la justice mais qui ne précisent pas quelles personnes ils ont l’intention d’aider, et qui ne présentent aucune indication sur l’urgence du problème.

Faisabilité

Le projet est faisable et l’appui des formations de Singapour sera un facteur majeur dans son impact durable.

Détails supplémentaires

Une candidature avec une forte faisabilité est celle qui souligne clairement comment elle est capable d’atteindre ses objectifs grâce aux moyens disponibles. Cela comporte 1) une excellente compréhension des mécanismes à la disposition du candidat, 2) une conscience des principaux défis pour son projet, 3) ce qu’il a besoin d’accomplir en tant que chef d’équipe, et comment le soutien provenant de Singapour pourra l’aider à ce niveau.

Les projets qui ont obtenu le plus grand nombre de points présentaient ces qualités 

Les candidats ayant obtenu de bons scores sur la faisabilité de leur projet exposaient un ensemble clair de buts, et une approche progressive et compréhensible sur la manière dont ils vont accomplir ces objectifs. Les candidats spécifiaient notamment les mécanismes à leur disposition (y compris les ressources telles que les contraintes budgétaires, le personnel, les autres organisations avec lesquelles ils vont collaborer, ainsi qu’une connaissance du cadre juridique entourant leur projet, et des opportunités pour mettre en œuvre leur projet), et exposaient comment ils allaient utiliser raisonnablement ces mécanismes pour réaliser leur projet. Les candidats devront montrer qu’ils ont conscience des principaux défis faisant face à leurs projets, et de la façon réaliste dont ils les surmonteront. Les candidats ayant obtenu un bon score ont aussi conscience des difficultés d’être à la tête d’un projet, et connaissent les compétences qu’ils voudraient développer tout particulièrement grâce aux formations de soutien de Singapour.

Exemples de projets qui ont obtenu un nombre élevé de points 

1)     La candidature décrit le développement d’un système de justice juvénile en isolant chaque question et en ciblant la meilleure approche pour chacune d’entre elles (par exemple : rassembler des statistiques et développer des bases de données avant de mettre en place les formations).

2)     Organiser un sondage des auxiliaires juridiques dans le système pénitentiaire en : rencontrant le Bureau de Gestion des Prisons et en signant un accord avec lui ; sélectionnant des prisonnier pour remplir le rôle des auxiliaires juridiques et les former pendant trois mois.

3)     Le projet qui bénéficie du soutien de l’association du barreau locale et qui prévoit sensibilisation du public et assistance juridique.

Les projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points avaient ces défauts 

Ce sont des projets qui tentent d’atteindre trop d’objectifs d’un coup, avec un plan d’action peu clair ou impraticable.

Exemples de projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points 

Le projet assiste des populations marginalisées pour qu’elles reçoivent une assistance juridique, mais les activités ne sont pas bien expliquées et ne sont pas assez ciblées. Le candidat emploie un langage vague, par exemple : « un système de justice pénale devrait être le fondement de toute société, et devrait créer l’égalité pour tous ».

Efficacité

Le projet est ciblé et conçu pour  produire les effets désirés dans le délai d’un an.

Détails supplémentaires

Le projet articule clairement comment le plan d’action va répondre aux causes profondes du problème. L’efficacité nécessite d’expliquer clairement les activités du projet et de planifier un moyen effectif pour évaluer les taux de réussite de ces activités. L’efficacité signifie aussi qu’il doit y avoir une explication claire du lien entre les activités du projet et de la manière dont elles vont répondre au problème.

Les projets qui ont obtenu le plus grand nombre de points présentaient ces qualités 

Le projet affiche des méthodes claires pour évaluer les taux de réussite des activités prévues et mesure l’efficacité de chaque activité pour atteindre l’objectif général. Cela implique une bonne évaluation de la manière d’atteindre cet objectif. Le candidat a une bonne compréhension de la manière dont sa proposition va fonctionner dans le cadre de son environnement.

Exemples de projets qui ont obtenu un nombre élevé de points 

Un projet de campagne pour renforcer la justice communautaire et pour créer un réseau commun entre les militants, listant de nombreuses activités qui étaient clairement liées à l’objectif du projet, telles que la création d’ateliers, la sensibilisation des média et la surveillance régulière du Tribunal de district.

Les projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points avaient ces défauts 

La description du projet est trop vague et les activités proposées ne sont pas bien expliquées. Le projet ne se concentre pas suffisamment sur la manière dont les activités vont conduire aux résultats. Bien que l’objectif soit satisfaisant, le plan d’action du projet est trop compliqué, ou n’a pas pris en compte toutes les variables. Les projets qui ont obtenu un faible score ne présentent qu’un lien obscur entre les activités du projet et ses objectifs. Le projet n’inclut aucune procédure pour mesurer les succès de ses activités.

Exemples de projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points 

Un projet ayant comme objectif unique de sensibiliser les accusés sur leurs droits, mais qui n’abordait pas la manière dont les activités allaient être évaluées.

Collaboration

Le projet manifeste un désir de travailler conjointement avec des associations et institutions locales, avocats, juges, procureurs, policiers, membres de l’administration pénitentiaire et  autres individus, pour accomplir ses buts.

Détails supplémentaires

Le candidat a pris contact avec d’autres organisations ayant des objectifs similaires et qui pourraient effectuer un travail complémentaire. Le candidat fait preuve d’une excellente compréhension du cadre juridique, des politiques et des procédures, et qui fait preuve de la capacité de bien travailler dans ce cadre. Le candidat est capable de discuter et de travailler à l’unisson avec d’autres participants dans le système judiciaire, y compris gouvernementaux ou non gouvernementaux. Le projet global n’entre pas en conflit avec l’environnement juridique et respecte la loi.

Les projets qui ont obtenu le plus grand nombre de points présentaient ces qualités 

Les candidats témoignaient de leur capacité à travailler avec d’autres groupes, particulièrement ceux qui ont déjà des contacts et qui ont une bonne relation de travail avec d’autres groupes activistes.

Exemples de projets qui ont obtenu un nombre élevé de points 

1)     Un projet qui propose la justice pour les mineurs avec le soutien de l’Association nationale du Barreau et de l’éducation publique.

2)     Un projet de prisonniers auxiliaires juridiques qui travaillent en accord avec le Bureau de Gestion des Prisons et de Pénologie et à travers une collaboration étendue avec les fonctionnaires de prison.

Les projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points avaient ces défauts 

Ce sont des projets qui entrent en conflit avec le travail d’autres travailleurs juridiques, qui ne sont pas capables de coordonner les objectifs avec d’autres acteurs, ou qui n’ont qu’une faible compréhension du cadre juridique. Ce sont aussi des projets qui n’ont pas détaillé comment ils vont assurer la coordination avec d’autres membres du système juridique ou qui n’ont fait preuve d’aucune initiative pour contacter d’autres groupes partageant les mêmes objectifs.

Exemples de projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points 

Un projet pour battre en brèche les détentions arbitraires, mais dont le dossier de candidature ne montrait aucune preuve du soutien négocié d’autres organisations nécessaires pour le succès du projet.

Extensibilité

Le projet présente un potentiel d’extension et de reproduction.

Détails supplémentaires

Le modèle soutenant le projet renferme un potentiel pour l’expansion. Le projet peut être répliqué dans d’autres systèmes juridiques, a la potentialité de fonctionner à plus grande échelle et de toucher davantage de personnes. Les méthodes peuvent continuer de fonctionner dans différents environnements, même si l’ampleur du problème augmente.

Les projets qui ont obtenu le plus grand nombre de points présentaient ces qualités 

Ce sont des projets qui peuvent être répliqués, ou s’associer à des organisations ayant des objectifs similaires dans d’autres communautés.

Exemples de projets qui ont obtenu un nombre élevé de points 

1)     La formation de prisonniers auxiliaires juridiques peut être reproduite dans d’autres prisons qui sont administrées par le même bureau et, potentiellement, dans toutes les autres prisons qui ont des structures similaires. Par conséquent, les sessions de formation peuvent être tenues partout. De plus, le projet cherche à améliorer le système en partant de la base. Il cherche à éduquer les prisonniers qui pourront, à leur tour, aider d’autres prisonniers. De cette manière, le projet atteint un plus grand nombre de personnes et maximise les impacts du programme, augmentant ainsi l’effectivité de la proposition.

2)     La construction de bureaux régionaux pourra accroître la viabilité de la proposition et ouvrir la voie à la mise en place potentielle d’un réseau national.

Les projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points avaient ces défauts 

Les méthodes du projets sont concentrées sur un évènement unique, ou sur un ensemble unique de circonstances. Ce sont des projets qui se focalisent sur un système juridique particulier et qui ne pourront pas être reliés à d’autres systèmes, ou qui sont trop onéreux. [Veuillez noter que dans certaines circonstances, des projets qui se concentrent sur un système juridique particulier peuvent obtenir un bon score dans cette catégorie s’ils créent des mécanismes bien conçus, qui pourront potentiellement être utilisés à plus grande échelle]. Il s’agit également de projets dont la capacité d’élargissement est limitée à un seul domaine immédiat.

Exemples de projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points 

Le projet d’abolir la pratique de la détention provisoire abusive par le biais du contentieux est onéreux, basé sur une unique décision et est spécifique à un domaine particulier du système juridique.

Durabilité

Le projet a la capacité de continuer à fonctionner une fois que le soutien financier apporté par IBJ prend fin.

Détails supplémentaires

Un projet avec une forte durabilité est capable de prouver qu’il peut perdurer, et explique comment il va se maintenir sur le long terme. Plus particulièrement, le projet doit être capable d’expliquer comment il pourra être maintenu après l’épuisement du financement de $5000 octroyé pour la mise en œuvre du projet.

Les projets qui ont obtenu le plus grand nombre de points présentaient ces qualités 

Ce sont les projets qui comportaient des budgets bien structurés, un plan réfléchi pour trouver d’autres sources de financement, et/ou les projets qui sont efficaces et qui ne nécessitent pas de financements supplémentaires pour fonctionner.

Exemples de projets qui ont obtenu un nombre élevé de points 

Le projet qui cherche à soumettre des demandes de subventions aux agences partageant des objectifs similaires, et qui ont inclus une liste complète de ces agences.

Les projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points avaient ces défauts 

Ce sont les projets qui dépendent lourdement du personnel et/ou des volontaires sans expliquer comment ils vont être dédommagés, ou les projets qui ont des ressources humaines limitées ; les projets inefficaces qui ne sont pas susceptibles de durer à cause d’une planification médiocre, du manque de ressources et d’une faible prévoyance.

Inspiration

L’idée du projet implique des méthodes qui incitent au changement et continuent  à améliorer les systèmes judiciaires, même après la fin de la période de soutien.

Détails supplémentaires

L’idée du projet est judicieuse et à même d’influencer et de propulser le changement dans la communauté concernée, ainsi qu’ailleurs. Le projet est l’un de ceux qui défend les droits légaux et qui combat la désillusion. Le projet articule clairement la manière dont il prévoit surmonter les obstacles, contre toute attente. Les projets qui font preuve d’inspiration ont la capacité d’impliquer et d’encourager les autres membres de la communauté et d’accroître leur engagement vis-à-vis du problème traité. Cela nécessite la faculté de sensibiliser à propos du problème concerné. Le projet est à même de favoriser le débat et la réflexion sur le meilleur moyen de résoudre le problème.

Les projets qui ont obtenu le plus grand nombre de points présentaient ces qualités 

L’innovation est un nouveau critère d’évaluation. Toutefois, les projets que les juges ont qualifié de source d’inspiration les années passées étaient ceux qui pouvaient toucher beaucoup de personnes, ceux qui semblaient à même de surmonter des défis majeurs, et ceux qui apparaissaient bien organisés et efficacement gérés.

Les projets qui n’ont pas obtenu beaucoup de points avaient ces défauts 

L’idée du projet est vraisemblablement peu capable de sensibiliser, ou de se maintenir dans la communauté concernée, ou à un niveau international.

Les projets qui obtiendraient de faibles scores dans cette catégorie sont ceux qui ne seront probablement pas couronnés de succès sur le long terme et qui ne sont pas aptes à promouvoir leurs accomplissements. Ce sont aussi ceux qui ne parviendraient pas à tendre la main à d’autres organisations, ou qui ne seraient pas de nature à impressionner un large public.