Conseil d’administration


Karen Tse – Founder and CEO

Ancienne avocate de l’assistance publique, Karen a commencé à s’intéresser aux domaines croisés du droit pénal et des droits de l’homme en tant que Thomas J. Watson Fellow en 1986, après avoir observé des réfugiés d’Asie du Sud-est détenus dans une prison locale sans avoir été jugés. En 1994, elle a déménagé au Cambodge pour former le premier groupe de défenseurs publics du pays, puis a ensuite travaillé comme Mentor Judiciaire pour les Nations Unies. Sous les auspices des Nations Unies, elle a formé des juges et des procureurs, et a également établi la première Cour d’instruction du pays. Ayant vu des milliers de prisonniers de toute génération détenus sans procès, généralement après avoir été torturés pour obtenir leurs « aveux », Karen a fondé International Bridges to Justice en 2000 pour promouvoir un changement mondial et systémique dans l’administration de la justice. Dans les premiers temps, elle a négocié des mesures révolutionnaires pour la réforme judiciaire avec les gouvernements chinois, vietnamien et cambodgien. Grâce à son initiative, IBJ a pu étendre ses programmes dans seize pays, dont le Rwanda, le Burundi et l’Inde. IBJ a créé un Programme de Soutien Mondial pour la Défense (Global Defense Support Program) pour permettre l’assistance de l’organisation aux défenseurs publics du monde entier. En 2010, IBJ a lancé le Centre de Formation pour la Justice à Singapour (Justice Training Center). Etudiante diplômée de la Faculté de Droit d’UCLA et de la Faculté Théologique d’Harvard, Karen a été nommée par l’U.S. News & World Report comme l’une des meilleures leaders des Etats-Unis en 2007. Elle a également été reconnue par la Fondation Skoll, Ashoka et Echoing Green comme une entrepreneuse sociale majeure. Karen a reçu en 2008 une récompense de la Faculté de Théologie d’Harvard (Harvard Divinity School’s First Decade Award), et la récompense pour les droits de l’homme au plan international de l’Association du Barreau Américain (American Bar Association’s International Human Rights Award). Elle a également reçu en 2009 la récompense internationale de Gleitsman, de la Kennedy School of Government de Harvard (Gleitsman International Award at the Harvard Kennedy School of Government).


Daniel R. Fung – Chair of the Board of Directors

Daniel R. Fung – première personne d’origine chinoise à exercer la fonction d’Avocat Général de Hong-Kong, sous les mandats successifs du Gouverneur Chris Patten et du Directeur Général CH Tung, au cours de la période du retour du territoire sous la souveraineté chinoise (1994-8) – est Avocat-Conseil du Barreau de Hong-Kong et Président des Chambres Des Vœux, élu par l’Asia Law & Practice as Chambers of the Year en 1999, 2000, 2002, 2003, 2004, 2005 & 2008. Il est également un arbitre accrédité de la China International Economic and Trade Arbitration Commission (CIETAC).Mr Fung est un avocat spécialiste du droit constitutionnel, avec une expertise dans la mise en place de Régions administratives spéciales (Special Administrative Regions – SAR’s) et de Zones économiques spéciales (Special Economic Zones- SEZ’s), incluant l’instauration de parlements et d’organes législatifs dans de telles régions et zones. Il a travaillé avec le Gouvernement populaire central à Pékin et avec les gouvernements des SAR de Hong Kong, de Macau, et des SEZ de Shenzhen et de Zhuhai. De 1985 à 1990, il a participé à la rédaction de la mini-constitution pour la SAR de Hong-Kong. Il a conseillé le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) à propos de la Greater Tumen River Initiative et de la mise en place d’une zone de libre-échange à cheval sur la Chine, la Russie et la Corée du Nord. Mr Fung est le Co-président de la Fondation des Nations Unies pour la Paix et le Développement (United Nations Peace & Development Foundation-UNPDF), le Président du Bureau de Hong-Kong de l’Association de Droit International (International Law Association – ILA), le Président honoraire de l’Association Internationale pour l’Industrie et le Commerce (International Association of Industry & Commerce – IAIC), le Président du Conseil d’Administration d’International Bridges to Justice (IBJ), le Vice-président du Salzburg Global Seminar (SGS), le Vice-président de l’Academy of Experts (TAE), membre du Conseil d’établissement de l’East West Center (EWC), membre du Conseil de l’International Institute for Strategic Studies (IISS), délégué national à la Chinese People’s Political Consultative Conference (CPPCC), membre élu au Conseil de la China Law Society (CLS), le Founding Governor de la Fondation China-US Exchange Foundation, le Président de l’International Advisory Board to the Government of Shanghai Xuhui District, et membre de la Strategic Development Commission du Gouvernement de Hong-Kong. Devenu membre, depuis 2005, de l’University College London, où il a fait ses études en obtenant un LLB en 1974 et un LLM en 1978 ; ainsi que du Middle Temple depuis 1974, du Barreau Anglais depuis 1975 et du Barreau de Hong-Kong depuis 1977, Mr Fung a été nommé avocat de la Couronne en 1990 et avocat-conseil en 1997. Mr Fung a fait partie du Basic Law Consultative Committee (1985-90) depuis sa création et jusqu’à la promulgation de la mini-constitution de Hong-Kong, en tant que juge suppléant de la Cour Suprême de 1992 à 1994. Il a aussi fait partie de la Central Policy Unit du Gouvernement de Hong-Kong de 1993 à 1994.Mr Fung a été Professeur invité à la Faculté de droit d’Harvard (1998-9), et à la Faculté de droit de Yale (1999), Boursier Fulbright distingué pour Hong-Kong aux Etats-Unis (2000), Professeur invité à la Faculté de droit de Pékin (2007-) et à la Faculté de droit de l’Université Sun Yat Sen en Chine (2004-7), membre du Conseil consultatif international de la Banque Mondiale sur le Droit & la Justice (1999-2005), conseiller spécial pour le PNUD sur la gouvernance d’entreprise en Chine (2001), sur le renforcement des capacités de l’état de droit au Cambodge et au Laos (2000-2), et sur l’établissement de la Greater Tumen River Initiative et du Northeast Asia Forum, administrateur non-exécutif de la Securities & Futures Commission de Hong-Kong (1999-2004) et de l’Airport Authority de Hong-Kong (1999-2005). De 2002 à 2008, Mr Fung a présidé la Broadcasting Authority de Hong-Kong, un organe régulateur de l’industrie de la télévision et de la radio à l’intérieur et à l’extérieur de Hong-Kong, servant de plateforme des médias et des communications en Asie.

 


Joan Darby

Joan M. Darby a pratiqué le droit à Washington DC dans les cabinets Dickstein Shapiro LLP et Blank Rome LLP, se spécialisant dans les aspects administratifs, réglementaires, transactionnels et judiciaires du développement de projets dans l’industrie du gaz naturel. Elle a aussi de l’expérience dans les industries maritime, aérienne, ferroviaire et du camionnage. Elle a précédemment travaillé comme avocat de terrain pour le bureau régional de Milwaukee du National Labor Relations Board (NLRB) et comme clerc pour la Division of Administrative Law Judges de la NLRB. En 2004 et 2005, Mme Darby a rempli les fonctions de Député Directeur de International Bridges to Justice. Mme Darby est diplômée du Wellesley College et a obtenu son Juris Doctor à la George Washington University Law School.


Francis James

Francis James apporte plus de 15 ans d’expérience dans les domaines des droits de l’homme et du développement juridique pour aider et conseiller la vision du Conseil d’administration pour IBJ. Il est à présent le conseiller supérieur pour la justice au sein de la mission intégrée de construction de la paix à Bujumbura au Burundi, et était auparavant le conseiller principal pour le secteur de la justice et de la sécurité pour le Bureau de prévention des crises et du relèvement du Programmes des Nations Unies pour le Développement à New-York. En 1994, il a dirigé le Projet pour les Défenseurs Cambodgiens qui a formé les premiers défenseurs publics, puis a ensuite fondé Legal Aid of Cambodia, la première aide juridique nationale. Il a travaillé avec le Ministère de la justice au Vietnam afin d’établir des instructions pour l’établissement d’une Agence Nationale pour l’Aide juridique (National Legal Aid Agency), ainsi que des bureaux régionaux pour l’aide juridique dans tout le pays. En Chine, il a travaillé en tant que consultant international pour le projet du PNUD soutenant l’aide juridique en Chine. En tant qu’ancien White House Fellow et assistant spécial à l’Office of the U.S. Trade Representative, Francis a plaidé sur des questions de commerce légal bilatéral devant l’Organisation Mondiale du Commerce à Genève, et a donné des consultations sur la question du processus d’adhésion de la Chine à l’OMC. De 2000 à 2004, Francis a été le Directeur des Programmes Internationaux au Vera Institute of Justice, une organisation innovatrice en matière de réforme de la justice pénale basée à New-York.


Luis Velasco

Luis Velasco est conseiller auprès de différentes organisations, portant principalement sur le développement social et économique. Il fournit des conseils sur diverses questions de stratégie d’entreprise et de finance dont, pour les O.N.G., la recherche de financement, la gestion de fonds, et les décisions d’investissement. Il est actuellement membre de plusieurs Conseils d’administration, tels que – entre autres – le World Education and Development Fund (fondation basée à New-York s’occupant principalement du secteur éducatif en Amérique Latine), Promotora Social Mexico (fondation basée à Mexico cherchant à fournir les fonds nécessaires pour des projets ciblant les bases de la pyramide socio-économique), et Banco Compartamos (la plus grande banque de micro-finances du Mexique). Avant de retourner au Mexique, Mr. Velasco a vécu pendant 15 ans en France et aux Etats-Unis. Il a passé 11 ans à New-York, avec un bref séjour à Hong-Kong, travaillant pour les départements des Fusions et Acquisition et du Financement d’entreprise de la Compagnie J.P. Morgan and Goldman Sachs & Co.. Avant de quitter New-York, il était responsable adjoint du cabinet des médias et fusions et acquisitions de J.P. Morgan. Au cours de sa carrière dans le secteur de la finance, il a initié et exécuté des marchés de capitaux, des fusions et acquisitions, des projets d’investissement et d’autres tâches de conseil pour des clients de divers secteurs industriels. Il possède un Master en administration d’entreprise de l’Université d’Harvard et un diplôme en génie civil de l’Universidad Anahuac. Il parle couramment l’anglais et l’espagnol, et est compétent en français.


Mia Yamamoto

Mia Yamamoto a effectué une carrière distinguée dans le droit pénal, pendant plus de 30 ans. Elle est l’ancienne présidente de la Mutlicultural Bar Alliance, et l’ancienne présidente de California Attorneys for Criminal Justice, une organisation de plus de 2500 défenseurs privés et publics de l’Etat de Californie, et elle est déléguée du Barreau de l’Etat de Californie auprès de l’American Bar Association. Elle a fait partie de nombreux conseils d’administration et comités pour des groupes incluant l’Asian Pacific American Bar Association, ACLU, L.A. Country Bar, ou National Lawyers Guild. Elle a tenu des conférences et a fait partie de plusieurs panels de discussion, notamment dans les groupes suivants : President’s Initiative on Race, ABA, Asian Pacific American Bar Association, ou encore CACJ/CPDA Death Penalty Seminars. Il est souvent fait appel à elle dans les médias d’information pour commenter les questions se rapportant au droit pénal et au droit constitutionnel.


John Jameson

John founded the firm in 1996 to build on his telecommunications, political and government experience. Under his leadership, Winning Connections has become America’s premier telephone voter contact firm for progressive groups, causes, and candidates.John has led Winning Connections to earn more Pollie Awards from the American Association of Political Consultants than any other firm in our field. Their research-driven approach has helped win some of the closest races in the country, including Jon Tester for Senate, Al Franken for Senate, and Dan Malloy for Governor. Their clients have ranged from Planned Parenthood, Mayors Against Illegal Guns and the Sierra Club to Obama for President, the American Cancer Association and the Human Rights Campaign.Prior to starting Winning Connections, John garnered significant political and telecommunications experience. He managed four statewide campaigns, and served as a congressional chief-of-staff, and gained in-depth knowledge of telephone technology at American Mobile Satellite Corporation.Jameson, who lives in Washington, DC, is a native of Eupora, Mississippi. He deepened his understanding of America in the two years he spent selling waterless cookware in 44 states. He has also travelled to more than 30 countries on five continents.John earned a BA from Millsaps College, a JD from Duke Law School and an MBA from Harvard Business School. His writing has appeared in The New Republic, Playboy and Campaigns & Elections. He has served in leadership positions in organizations including Christ Episcopal Church, International Bridges to Justice, the Ballot Initiatives Strategy Center, and Harvard Business School DC Alumni Association.