Le système juridique cambodgien a été complètement détruit pendant le régime des Khmers rouges. Lorsque Karen Tse, PDG et fondatrice d’IBJ, a commencé à travailler au Cambodge en 1994, à la suite du régime de Pol Pot, il ne restait que dix avocats en vie dans tout le pays. Les personnes arrêtées n’avaient aucun accès à la justice et restaient en prison indéfiniment. IBJ a commencé à travailler au Cambodge en 2005, et son premier centre de ressources pour les défenseurs a été créé en 2006. Aujourd’hui, nous continuons à travailler pour établir des relations constructives avec les autorités afin de fournir une représentation juridique complète aux prisonniers vulnérables.


Impact en Chiffres

Il y a moins de 30 ans, le Cambodge ne comptait que 10 avocats pour une population de plus de 10 millions d’habitants. Les professionnels du droit étaient pratiquement en voie d’extinction car le régime éliminait systématiquement ses “ennemis”. Depuis lors, IBJ s’est efforcé de transformer le système de justice pénale, en institutionnalisant l’aide juridique financée par l’État, en renforçant les capacités des avocats par la formation et en continuant à réaliser des changements décisifs.

  • 6 centres de ressources pour les défenseurs offrant une protection juridique dans 15 des 25 provinces.
  • 749 avocats formés
  • 12 389 cas représentés
  • 1 718 fonctionnaires de justice formés lors de tables rondes
  • 10 092 049 personnes touchées par les campagnes de sensibilisation aux droits.

Changement Systémique

Au Cambodge, des partenariats stratégiques ont été créés avec des organismes gouvernementaux, comme le ministère des Affaires étrangères et le ministère de l’Intérieur ainsi que le département général des prisons, et avec des organisations judiciaires comme l’Association cambodgienne des droits de l’homme et du développement, la Ligue cambodgienne pour la promotion et la défense des droits de l’homme et l’Aide juridique du Cambodge. Ces partenariats permettent à IBJ de maximiser son impact et de construire des relations constructives avec les autorités, les organisations juridiques et les ONG locales, institutionnalisant ainsi la mission d’IBJ visant l’accès rapide à un avocat.

Les Succès aux impacts fort incluent notamment:

▪ Mise en œuvre de programmes radiophoniques de sensibilisation aux droits visant à informer les individus de leurs droits à un avocat, à un procès équitable, à ne pas être soumis à la torture, et à leur indiquer où obtenir une aide juridique.

▪ Dispenser une formation pour développer les compétences des avocats de la défense au Cambodge.

▪ La mise en place et le maintien d’une ligne téléphonique d’aide juridique pour les accusés, ouverte en permanence, qui reçoit environ 50 appels par mois, permettant à IBJ d’offrir aux détenus la représentation juridique la plus rapide possible.

▪ Donner accès à des services d’aide juridique gratuite de haute qualité aux plus pauvres dans 15 provinces ainsi qu’à la Cour d’appel.

▪ IBJ organise des tables rondes pour promouvoir la coopération entre les acteurs de la justice, notamment les gouverneurs, les chefs de commune, les juges, les procureurs, les ONG et les chefs de prison.

Ressources du Défenseur

Nous proposons des formations, des outils, des manuels et des formations en ligne développés avec nos partenaires, financés par des subventions et soutenus par une assistance pro-bono. Notre DefenseWiki a été consulté plus de 44 000 fois et, avec nos autres ressources, il est un instrument crucial qui renforce les capacités des avocats et améliore leur productivité.

  • Defense Wiki – références, codes juridiques, et évaluations.
  • Modules Elearning – formation approfondie et axée sur des sujets précis (connexion requise).

Ce dont nous avons besoin

Il y a plusieurs façons de s’impliquer, et nous aider à faire une différence sur le long terme. Prenez contact avec nous.