IBJ a commencé à travailler au Rwanda en 2009 et a créé Rwanda Bridges to Justice (RBJ) en tant que section locale autonome en 2014. Un centre de ressources pour les défenseurs a été ouvert à Kigali et sert de plaque tournante pour nos activités, qui consistent notamment à créer une communauté de professionnels du droit qui nous soutiennent, à organiser des formations pour les avocats de la défense et les juges, à fournir une représentation juridique gratuite aux plus vulnérables, notamment les femmes, les enfants et les pauvres, et à organiser des tables rondes et des campagnes de sensibilisation aux droits pour stimuler le soutien en faveur d’une réforme juridique globale.


Impact en Chiffres

Le gouvernement rwandais a démontré son engagement envers les droits juridiques, en signant des conventions internationales et en adoptant des lois nationales qui protègent les droits des accusés. Cependant, la protection des droits des accusés et l’accès rapide à un avocat compétent restent un défi au Rwanda. Un rapport de 2014 du Programme des Nations unies pour le développement indique que seul un avocat est disponible pour 9 800 personnes au Rwanda. Le Forum d’aide juridique estime que 80 % des accusés dans les procès pénaux ne bénéficient pas d’une représentation ou de conseils juridiques d’aucune sorte. En l’absence d’avocats qualifiés, les accusés risquent d’être placés en détention préventive prolongée, ce qui pèse sur le système carcéral du pays.

  • 110 avocats dans le groupe de travail RBJ.
  • 965 avocats formés.
  • 5 260 affaires représentées.
  • 42 juges formés.
  • 177 fonctionnaires de justice formés par l’intermédiaire des tables rondes.
  • 5 499 500 personnes touchées par les campagnes de sensibilisation aux droits.

Changement Systémique

RBJ a conclu des protocoles d’entente avec le Service correctionnel du Rwanda (RCS), l’Association du Barreau du Rwanda (RBA), l’Autorité nationale des poursuites publiques (NPPA), Dignité en Détention (DiDé), Prison Fellowship Rwanda (PFR), Initiatives for Peace and Human Rights (Ipeace), l’Institute of Legal Practice and Development (ILPD) et l’Association rwandaise pour la défense des droits de l’homme (ARDHO).

En outre, il a créé des partenariats significatifs avec le ministère de la Justice, le Bureau d’enquête du Rwanda (RIB), l’Université du Rwanda, la faculté de droit, la Commission nationale des droits de l’Homme, RCN Justice & Démocratie et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).


Les Succès aux Impacts forts incluent notamment :

  • Avec le Barreau rwandais, les avocats de l’association Rwanda Bridges to Justice (RBJ) sont les seuls avocats du pays autorisés à entrer dans les centres de détention. Depuis le confinement, RBJ effectue des visites dans les centres de détention trois fois par semaine.
  • 40 avocats ont été formés en une seule session en 2016 à Kigali. L’objectif de la session était d’affiner et de renforcer les compétences pratiques des avocats en matière de défense pénale afin qu’ils soient plus à même de préserver les droits à une procédure régulière des personnes accusées.

Ressources du Défenseur

Au Rwanda, RBJ fournit des formations, des outils, des manuels et des formations en ligne, élaborés avec nos partenaires, financés par des subventions et soutenus par une aide pro-bono. Le 14 avril, les avocats de RBJ ont représenté en ligne 7 affaires dans le nouveau système de justice pénale en ligne qui a débuté le 9 avril.

Ce dont nous avons besoin

Il y a plusieurs façons de s’impliquer, et nous aider à faire une différence sur le long terme. Prenez contact avec nous.